Pratiques participatives avec des publics fragilisés. Soutenir la capacité des personnes à prendre soin d’elles.

Module proposé à Marloie d’octobre 2017 à juin 2018.

4 journées de formation et 6 ateliers mensuels d’échanges de pratiques pour tout acteur psycho-médico-social au contact d’usagers aux vulnérabilités multiples, et aux prises avec les questions d’inégalités sociales de santé.

Formation organisée en collaboration avec les CLPS du Luxembourg et de Namur.

Préambule

La prise en charge de personnes en décrochage social, en errance, en situation de crise, invite à travailler au carrefour de multiples réalités, imbriquées de manière complexe. L’accompagnement quotidien de personnes en grande précarité confronte souvent les travailleurs à la question de la négligence de soi, parfois massive, au sein de leur public cible.
Confrontés à ces réalités de vie, certains travailleurs s’interrogent quant à la pertinence des procédés classiques de l’accompagnement psychosocial, trop souvent envisagé selon un modèle linéaire et uniformisé de trajet d’insertion. Par ailleurs, les enjeux du travail « à petits pas » avec ces publics rendent souvent difficile l’évaluation de l’accompagnement proposé.
L’approche globale du « prendre soin de soi » proposée par Repères envisage d’interroger de manière multifactorielle l’ensemble des ressources qui contribuent à la qualité de vie des publics (individus ou communautés) et à la réalisation de leurs aspirations. Cette approche est fondée sur les concepts et logiques de travail à l’œuvre dans la Promotion de la Santé.

Objectifs de la formation

Permettre aux intervenants psycho-médico-sociaux de :

  • se familiariser avec des concepts et des stratégies d’approche globale des personnes et de leur santé ;
  • expérimenter des processus et des modalités d’intervention tels que la co-construction, la participation et l’implication des publics cibles, la réflexion intersectorielle, etc. ;
  • prendre du recul sur leurs pratiques professionnelles à partir de leurs questionnements, plutôt qu’à partir d’un savoir objectif transmis uniquement par les formateurs ;
  • découvrir les pratiques professionnelles des autres participants, se ressourcer et élaborer de nouvelles pistes de travail au travers des échanges.

4 journées de formation, afin de :

  • mieux cerner l’approche globale des différents facteurs qui influencent la capacité de la personne à « prendre soin de soi » ;
  • repérer des éléments susceptibles d’influencer favorablement le bien-être et la santé ;
  • acquérir des repères méthodologiques pour élaborer, accompagner et évaluer des projets individuels, collectifs ou communautaires, et les intégrer dans ses pratiques ;
  • se sensibiliser à l’analyse de situation et à la construction d’objectifs pertinents et cohérents, et construire une évaluation participative des projets ;
  • réfléchir aux enjeux institutionnels et socio-politiques dans lesquels s’inscrivent les projets et les pratiques professionnelles.

6 ateliers mensuels d’échanges de pratiques, afin de :

  • permettre aux participants de réfléchir à partir des questionnements émanant de leurs pratiques professionnelles ;
  • échanger à propos de l’évolution de leurs pratiques au sein de leurs institutions respectives ;
  • mettre en pratique les acquis de la formation, notamment les concepts de la promotion de la santé et de la santé communautaire, de diagnostic communautaire, d’implication et de participation des publics ;
  • consolider les liens avec d’autres acteurs de terrain ;
  • acquérir par la pratique en groupe, une expérience d’échange intersectoriel et de recherche commune de pistes d’action.

Méthodologie

Repères propose aux participants un travail réflexif à propos de leurs pratiques professionnelles, les invitant à se mettre au travail et à s’impliquer activement dans la dynamique de la formation.
Celle-ci se base sur la dynamique du groupe et s’élabore au travers de travaux en sous-groupes, de jeux de rôle et de mises en situation fictives, ou de situations professionnelles amenées par les participants. A partir des réflexions et des discussions, les points d’appui théoriques, émanant notamment du domaine de la Promotion de la Santé, sont élaborés en commun.
Les formateurs fonctionnent en duo, et garantissent un cadre de travail sécurisant. Ils veillent à ce que les modalités de mise au travail du groupe soient l’occasion pour les participants d’expérimenter des logiques et les concepts proposés dans le cadre de formation.
La formation se déroule en deux temps indissociables : les journées de formation et les d’ateliers d’échanges de pratiques. Ils s’étalent mensuellement, s’adaptant mieux au rythme du cheminement personnel et groupal. Ce processus alterne entre temps de formation ou ateliers et retours sur le terrain.

PDF - 1.3 Mo
Pratiques participatives avec des publics fragilisés. Marloie 2017/2018

Pratiquement

4 journées de formation :
Vendredis 13/10, 27/10, 17/11 et 15/12/2017 de 9h30 à 16h00.

6 ateliers d’échanges de pratiques :
Jeudis 18/01, 22/02, 15/03, 19/4, 17/05, 21/6/2018 de 9h30 à 12h30.

Adresse  : Ancien CER- Carmel, Rue du Carmel, n°1 – 6900 MARLOIE

Prix  : 150 € pour l’ensemble du module [1]

Les participants s’engagent à participer à l’intégralité du module de formation.

Pour plus d’information

sur le contenu du module, contactez Repères au 02/539.15.89 ou par mail à reperes.coord@gmail.com.

Pour vous inscrire

Contactez le CLPS du Luxembourg par mail ou par téléphone afin de recevoir le formulaire d’inscription : 084/31.05.04 ou clps.lux@skynet.be.

[1Le prix ne doit pas être un frein à l’inscription, contactez-nous